Le CIS et la pharmacie des HUG, 

Une semaine d’immersion en interprofessionnalité

Auteures : Adeline Paignon (CiS) et Marie-Paule Schneider Voirol  (ISPOS)

Près de 600 étudiant.e.s de la Haute école de santé, de la Faculté de Médecine et de l’Institut des Sciences Pharmaceutiques de Suisse Occidentale ont participé à la 3ème édition de la semaine « Immersion en interprofessionnalité ». Les étudiant.e.s en pharmacie Bachelor 2 ont intégré, pour la première fois, ce premier module de for-mation interprofessionnelle. Leur participa-tion permettra de mieux faire connaitre leur rôle et leurs compétences auprès des différents professionnels de santé, et de positionner le pharmacien comme un acteur partenaire du réseau de santé.

 

« L’Immersion en interprofessionnalité » est un événement unique organisé par le Centre interprofessionnel de simulation (CiS), du 6 au 10 janvier 2020. L’objectif principal de ce premier des trois modules de formation interprofessionnelle est d’immerger les étudiant.e.s dans des situations leur permettant de travailler en équipe interprofessionnelle, de mieux connaître les différents rôles et contextes de soins de chacun et d’amorcer le développement de compétences relationnelles et réflexives interprofessionnelles.

Les étudiant.e.s des différentes filières sont réparti.e.s en 80 groupes et commencent, le premier jour, par découvrir chacune des professions au travers d’un rallye.  Des ateliers et des conférences plénières jalonnent ensuite la semaine pour aborder des sujets qui façonnent l’interprofession-nalité ou des sujets qui nécessitent une approche interprofessionnelle. Les étu-diant(e)s participent à des travaux de groupe à travers lesquels ils mettent en œuvre leurs premières compétences inter-professionnelles à partir de vignettes clini-ques.

La réflexion pour ce travail s’appuie sur l’ensemble des activités auxquelles les étudiant.e.s ont participé durant la semaine. En amont du module, ils réalisent un interview d’un professionnel de santé de leur choix qui met en relief l’importance de disposer de compétences pour la collabo-ration interprofessionnelle et qui confronte les étudiant.e.s à la nécessaire acquisition de ces compétences. C’est ainsi que les futur(e)s diététicien(ne)s, physiothérapeutes, sages-femmes, infirmier(ière)s, technicien-ne-s en radiologie médicale, médecins et pharma-cien(ne)s apprendront à se faire confiance et prennent conscience des rôles et compé-tences des autres métiers nécessaires pour garantir la qualité et la continuité des soins.

 

L’enseignement utilise donc diverses méthodes pédagogiques afin de stimuler la réflexion et la participation interprofession-nelles. La semaine se conclut en présence de nombreuses personnalités influentes du secteur de la santé du canton réunies pour un débat. Animé par le Docteur Thomas Fassier, Directeur du CiS, M. Adrien Bron, Directeur général de la Direction Générale de la Santé, M. Stefan Stefaniak, CEO de Swisscoding et Membre du Conseil d’Administration du Centre Hospitalier de Bienne, et Mme Marie Da Roxa, Directrice générale de l’institution genevoise de maintien à domicile (imad) ont débattu des enjeux du système de santé de demain sur la base des questions transmises par les groupes d’étudiants.

L’organisation d’une semaine d’immersion interprofessionnelle est un défi logistique et de contenu. La pluralité et la diversité des activités développées par le CiS en collaboration avec les partenaires de formation répondent aux objectifs d’appren-tissage fixés. Et les étudiant.e.s s’accordent sur l’utilité de cette semaine pour mieux connaitre les rôles et les responsabilités des collaborateurs des équipes interprofession-nelles auxquelles ils ou elles seront associé(e)s. 

Extrait de propos étudiant.e.s

 

« Collaboration avec des étudiants qui sont dans des filières différentes. Bon exercice pour le travail de groupe. Les plénières ont été très intéressantes. Ainsi que le grand débat avec nos 3 intervenants. Je pense que ce genre de formation est indispensable en 1ère année! »

 

« Découverte de nouvelles personnes, pouvoir expliquer nos études et mieux comprendre celles des autres, plénières sur des sujets Des cours et des ateliers utiles pour mieux comprendre le processus d'apprentissage quant à une bonne com-munication interprofessionnelle. »

 

« Permet de discuter avec d’autres personnes d’autres filières et de se rendre compte de ce qu’est leur futur métier. Le Rallye très bien pour Semaine de Formation Interprofessionnelle, [il permet d’] amorcer une cohésion de groupe. »

Le

, un centre conjoint

LogoHEDS_HauteRésol.png
Hôpitaux_universitaires_de_Genève logo.g