S'adapter à la période Covid : un défi pour tous

Le confinement de 2020 : un défi pour les stations formatives en médecine !

Adeline Paignon (1-3), Noëlle Junod Perron (2), Frédéric Geoffroy (2) et Véronique Meister (2-3)
(1) HES-SO, Haute école de santé de GenèvE
(2) Faculté de médecine de l’Université de Genève
(3) Centre Interprofessionnel de Simulation de Genève

Juin 2020

Tous confinés … Le 16 mars 2020, le CiS et l’Université ont fermé leurs portes en application des directives de confinement généralisé édictées par le Conseil Fédéral afin de ralentir la pandémie Covid19.

Un défi à relever en 10 jours: organiser des stations formatives de 20 minutes pour 158 étudiants, avec 4 patients simulés et 11 étudiants moniteurs, sur 40 demi-journées … à distance!

Défi accepté …
Une task force composée de membres des équipes du CIS, du programme des compétences cliniques et de l’UDREM a proposé un nouveau format de station en visioconférence. Si sa mise en œuvre a nécessité du temps et de la rigueur pour élaborer un planning colossal, adapter les objectifs, former les patients simulés et les étudiants moniteurs, les outils informatiques actuels et un support technico-pédagogique d’une redoutable efficacité en ont très largement facilité la réalisation. Outre la performance technique et logistique, l’équipe a réussi une prouesse pédagogique : chacun des 158 étudiants a bénéficié de 20 minutes d’interaction avec un patient simulé et de 20 minutes de briefing et de feedback supervisés par des étudiants de Master formés à l’entrainement aux compétences cliniques.

Et …
Selon leurs dires, les étudiants se sont immergés pleinement dans la situation clinique et confirment avoir pu exercer les compétences cliniques requises. Ils pensent que les objectifs prévus pour l’anamnèse et la communication avec le patient sont atteints mais relèvent le problème de l’examen clinique réalisé très partiellement en le décrivant à voix haute.
Les patients simulés ont, quant à eux, été très surpris par le réalisme des consultations en ligne ainsi que par l’authenticité et la bienveillance des échanges entre étudiants.

Défi relevé !
Pour conclure, malgré le confinement et grâce à la motivation et à l’énergie de chaque personne impliquée dans ce projet les étudiants en médecine de 2ème Bachelor ont pu s’exercer aux compétences cliniques dans une station formative à distance. Les étudiants moniteurs ont, quant à eux, bénéficié de l’opportunité de pratiquer la supervision et de développer ainsi leurs compétences pédagogiques tout en révisant ce qu’ils auraient pu oublier durant leurs stages. En bonus, cette expérience de téléconsultation projette 169 étudiants dans ce qui sera sans doute une part de leur réalité de médecin dans un futur proche.

Pour aller plus loin :
Junod Perron, Noëlle, Louis-Simonet, M., Cerutti, B., Pfarrwaller, E., Sommer, J., & Nendaz, M. (2016). Feedback in formative OSCEs : Comparison between direct observation and video-based formats. Medical Education Online, 21, 32160. https://doi.org/10.3402/meo.v21.32160
Junod Perron, Noelle, Louis-Simonet, M., Cerutti, B., Pfarrwaller, E., Sommer, J., & Nendaz, M. (2016). The quality of feedback during formative OSCEs depends on the tutors’ profile. BMC Medical Education, 16. https://doi.org/10.1186/s12909-016-0815-x
McCoy, C. E., Sayegh, J., Alrabah, R., & Yarris, L. M. (2017). Telesimulation : An Innovative Tool for Health Professions Education. AEM Education and Training, 1(2), 132‑136. https://doi.org/10.1002/aet2.20015

Le

, un centre conjoint

LogoHEDS_HauteRésol.png
Hôpitaux_universitaires_de_Genève logo.g