Louise Meynard
Parcours et arrivée au CIS

Voilà maintenant un peu plus de deux mois que j’ai rejoint l’équipe du CIS en tant que formatrice de patients-es simulés-es (PS). J’ai moi-même été PS pendant de nombreuses années et l’idée de découvrir une autre facette de ce monde particulier m’a tout de suite enthousiasmée. J’allais pouvoir en apprendre plus sur l’organisation des stations et les différentes façons de simuler des problématiques de santé ! 

Lors de ma formation de sage-femme à Genève, j’ai eu la chance de participer comme étudiante à de nombreux ateliers de simulation. C’est lors de ces sessions que j’ai eu l’impression d’intégrer réellement les informations que l’on me transmettait ; je savais que j’allais pouvoir mettre en pratique ces nouvelles compétences lors de mes stages en milieu de soins.

J’ai toujours gardé mon activité de PS pendant mes études, j’aimais beaucoup pouvoir être par moment de l’autre côté du jeu de rôle et cela me donnait l’opportunité de m’intéresser à des sujets de santé que je ne connaissais pas ou peu.

 

Je me suis assez vite réorientée après l’obtention de mon diplôme, je pense que j’avais besoin de trouver une autre façon de travailler dans le domaine des soins. 

 

Actuellement, je me forme en réflexothérapie et massothérapie classique. Toutes les connaissances médicales et de santé que j’ai acquises et que je continue d’approfondir au CIS me sont très utiles en tant que future thérapeute complémentaire.

Ayant été PS, étudiante et professionnelle de la santé, j’ai une perception du monde de la simulation qui me permet de le mettre en lien avec le travail sur le terrain. Je me sens à la fois proche des étudiants-es en santé, proche des PS et je me réjouis de continuer mon activité en tant que formatrice au sein du CIS afin d’ouvrir encore un peu plus mon regard sur cette réalité si intrigante qu’est la simulation !

Le

, un centre conjoint

LogoHEDS_HauteRésol.png
Hôpitaux_universitaires_de_Genève logo.g